Publié le

Les fêtes de Noël selon l’Histoire Européenne

decoration_du_sapin_de_noel

Noël, fête connue entre toutes. Suivie et pratiquée de par le monde par des milliers de personnes avec, il faut le dire, plus ou moins de fidélité par rapport aux origines anciennes de cet événement.

D’aussi loin que remontent nos sources, nos projections logiques et historiques, mais aussi nos souvenirs propres et nos divers héritages, les fêtes de Noël ont toujours marqué un seuil, une étape dans les vies de toutes les communautés Européennes.

Avant de survenir le quatrième dimanche du mois ; chiffre symbolique qui rappelle l’achèvement d’un cycle et le début d’un autre ; dimension sur laquelle nous reviendrons ; Noël prend place au moment du solstice d’hiver, nuit la plus longue et à partir de laquelle les jours recommenceront à croître.

Lire la suite...
Publié le

Roman de Renart et Lycanthropie

L’histoire telle qu’elle est racontée dans la version illustrée par Jean Trubert débute au palais royal, où le roi, le lion Noble, est malade.

Lorsque Renart aparait à la cour du roi, il porte une tenue de pèlerin et apporte des herbes médicinales pour le roi. Puisque le Roman de Renart emprunte au paganisme, mais de manière déguisée, la tenue de pèlerin n’est-elle pas comparable à une autre tenue religieuse, une tenue de druide ? de sorcier ?

Lire la suite...
Publié le

Symbolisme du Roman de Renart

jean-trubert-ysengrin-primaut

Le mot Goupil, le vieux français pour renard, fut remplacé dans le langage populaire par Renart, à cause de la popularité de la série de fables. Les noms Renart et Ysengrin viendraient du germanique.

Ceci indique vers quels cultures nous allons nous diriger pour l’analyse.

Les fables ou les contes de fées ont souvent été mis à l’écrit à partir du Moyen-Age, mais ils ont souvent une transmission orale bien plus ancienne. Le Roman de Renart n’est pas une exception.

Loki est le dieu fripon de la mythologie nordique, maître de l’entourloupe, de la ruse, du déguisement, de l’illusion, de la métamorphose, de la traitrise.
Le dieu nordique est tout à fait le portrait craché de notre Renart français.

Lire la suite...